Coupe du monde France 2019 – Groupe F : Victoire record pour les États-Unis face à la Thaïlande !

Dans le Groupe F, les tenantes du titre de la coupe monde – les américaines – ont fait leur entrée en lice dans cette coupe du monde France 2019, ce mardi 11 juin, en écrasant la modeste équipe thaïlandaise au stade Auguste Delaune à Reims.

Pour l’ouverture de leur coupe du monde dans le groupe F, les championnes du monde en titre ont effectué une véritable démonstration en atomisant 13-0 la Thaïlande, avec notamment un quintuplé (cinq buts) d’Alex Morgan. les américaines ont confirmé leur statut d’ultra favorite pour cette coupe du monde. Avec cette large victoire elles battent le record de la plus large victoire lors d’un match de coupe du monde de football.

Les américaines ont parfaitement entamé leur match en ouvrant le score à la 13e minute grâce à Alex Morgan, qui reprend de la tête un centre de la latérale O’hara et envoie le ballon au fond des filets (1-0,12′). Sept minutes plus tard, c’est Lavelle qui vient doubler la mise pour les États-Unis. Décalée au 30 mètres dans l’axe par Morgan Lavelle accélère et envoie une frappe tendue qui fini dans les filets de Charoenying (2-0,20′). A la 32e minute, c’est l’attaquante Horan qui vient marquer le troisième but sur un coup franc de Heath au 20 mètres. Elle enroule le ballon du gauche, mais la frappe se dirige au second poteau. Mexis dévie involontairement dans l’axe, bien placée Horan tir en force pour marquer. score à la pose 3-0.

Au retour des vestiaires, les américaines reviennent avec la même envie et vont inscrire un quatrième but, après cinq minutes de jeu. Cette fois c’est Mewis, au 20 mètres, qui adresse une frappe puissante et ça se termine dans la lucarne (4-0,50′). Quatre minutes, après c’est Alex Morgan qui vient inscrire son doublé dans ce match. Mewis se charge du coup franc à 35 mètres à droite et du gauche vers le premier poteau où Horan prolonge de la tête vers le second poteau et Morgan qui marque du gauche de près (5-0,52′). À la 55e Mewis marque le sixième but – doublé pour elle dans ce match(6-0,55′). Lavelle, à la 56e minute, vient, elle aussi, inscrire son doublé dans ce match, servie dans l’axe Lavelle frappe à ras de terre. Charoenying se couche mal et le ballon passe entre ses mains (7-0). A la 74e minute, Triplé pour Alex Morgan, trouvée dans l’axe de la surface adverse par Press. L’ancienne joueuse de l’OL enrhume Saengkoon d’un râteau puis frappe à mi-hauteur de manière croisée.

8-0 puis 9-0, 5 minutes après. Et c’est Rapinoe qui ouvre son compteur but dans ce mondial. Elle reçoit une passe au ras le sol de Pugh devant la gardienne et marque tranquillement. 81e minute, Alex Morgan marque le but du 10-0 – quadruplé pour elle. 85E minute, 11-0 pour les américaines sur un but de Pugh. Press lance du gauche Pugh dans la surface. Là, par Press en pleine vitesse, l’Américaine déborde Charoenying puis pousse le ballon au fond du gauche, à côté du montant. A la 87e minute, c’est Alex Morgan qui marque le 12e but, Celui du record et quintuplé pour elle. Morgan marque après un magnifique enchaînement et d’une frappe en pleine lucarne du gauche à 20 mètres dans l’axe (12-0,87′). Et enfin les armoricaines de conclure leur belle soirée avec un treizième but signé de l’attaquante Lloyd qui marque de l’extérieur du pied droit alors qu’elle était dans l’axe de la surface thaïlandaise. C’est sur ce treizième buts que l’arbitre du jour, l’argentine Laura Fortunato, met fin au calvaire des thaïlandaises.

Score final États-Unis 13-0 Thaïlande.

Lors du prochain match ,les États-Unis joueront le Chili au parc des princes et la Thaïlande fera face à la Suède à Nice, le16juin.

Les humbles joueuses thaïlandaises remerciant leurs supporteurs de leur soutien indéfectible.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

L’états-unienne Alex Morgan en état de grâce avec ce record de 5 buts en un seul match
durant une phase finale de coupe du monde, et qui lui vaut, bien sûr, le titre de
« joueuse du match ».

Composition de départ

États-Unis : 7Dahlkemper A. 19Dunn C. 8Ertz J.17Heath T.9Horan L.16Lavelle R.3Mewis S.13Morgan A.1Naeher A. (G)5O’Hara K.15Rapinoe M.

Thaïlande : 

20Boothduang W.18Charoenying S. (G)3Chinwong N.7Intamee S.8Nild M.5Phancha A.9Phetwiset W.2Saengkoon K.10Srangthaisong S.21Sungngoen K.12Thongsombut R.

Remplaçantes

États-Unis : 21Franch A. (G)18Harris A. (G)6Brian M.12Davidson T.11Krieger A.10Lloyd C.20Long A.22McDonald J.23Press C.2Pugh M.4Sauerbrunn B.14Sonnett E.

Thaïlande : 1Boonsing W. (G)22Sornpao T. (G)11Chuchuen S.17Dangda T.6Khueanpet P.14Pengngam S.23Philawan P.19Pitsamai S.16Saengchan K.13Srimanee O.4Sritala D.15Waenngoen O.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe F : La Suède s’impose tranquillement face au Chili.

La Suède a battu tranquillement le Chili pour son entrée en lice dans cette coupe du monde ce mardi 11 juin, au Rohazon Park de Rennes.

Pour sa première coupe du monde de son histoire le Chili à tenu en échec,les expérimentées Scandinaves pendant plus de 80 minutes, malgré la très grosse domination des suédoises, mais qui manquaient de finitions devant les buts. Le match a été marqué par un fort orage, qui à causé l’interruption du match à la 72 minute, alors que les deux équipes étaient à 0-0 – une interruption de plus de 40minutes.

De retour sur le terrain, après que l’orage soit passé, les vice-championnes olympique, ont trouvé la faille dans la défense chilienne, une première fois à la 83e minute, grâce à la meneuse de jeu Asllani qui profite d’un cafouillage dans la défense chilienne et marque d’un enroulé (1-0,83′). Puis, dans les dernières instants du match, c’est Janogy qui, après s’être jouée de la défense chilienne et avoir réussi à pénétrer dans la surface, e décale sur son pied gauche et décoche une frappe croisée sèche qui vient faire trembler les filets d’Endler (2-0,94′).

La très violente pluie de l’orage qui s’est abattu sur Rennes, durant la seconde mi-temps du match, forcé d’être interrompu.

La Suède s’impose 2-0 et prend la tête du groupe F, en attendant le match des stars américaines face à la Thaïlande ce soir à 21h, au stade auguste Delaune de Reims.

Lors du deuxième match, le 16 juin, la Suède sera face à la Thaïlande et les États-Unis joueront contre le Chili.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

La meneuse de jeu suédoise, et auteure du premier but du match, Kosovare Aslani,
élue « joueuse du match ».

Composition de départ

Chili : Endler – Galaz, Guerrero, Saez, Toro – Araya, Aedo, Lara –  Zamora, Urrutia, Balmaceda.

Suède : Lindhal – Glas, Fischer, Sembrant, Eriksson – Asllani, Rubensson, Seger – Jakobsson, Blackstenius, Rolfö.

Remplaçantes

Chili: Campos N. (G) Torrero R. (G) Diaz V. Duran E. Grez J. Huenteo Y. Lopez Y.  Pardo D.  Pinilla F.  Rojas M.  Soto C.  Soto R.

Suède : Falk J. (G) Musovic Z. (G)  Andersson J.  Anvegard A.  Bjorn N.  Hurtig L.  Ilestedt A   Janogy M.  Larsson M.  Roddar J.  Schough O.  Zigiotti Olme J.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe E : Les Pays-Bas arrachent leur victoire sur le fil face à la Nouvelle-Zélande !

Les hollandaises remportent leur premier match de cette coupe du monde dans les derniers instants du matchs face à la  Nouvelle-Zélande.

Ce mardi 11 juin, au stade Océane, au Havre, devant plus 10.000 spectateurs, les championnes d’Europe,néerlandaises ont remporté leur premier match de cette coupe du monde dans le groupe E face aux néo-zélandaises qui n’ont jamais passé les phase de poules. Les bataves se sont imposées 1-0, dans les dernières instant de la rencontre grâce à un but de Jill Rood, à la 90+2′, alors qu’elle était entrée en jeu à la 76e minute, Jill Rood profite d’un léger cafouillage sur un centre de Van Dongen, et repris par Beerensteyn , et croise le ballon de la tête pour inscrire le but.

Jill Rood marquant, pour les Pays-Bas, le seul but du match, et à la
90′ +2 du match…!!!

Les néerlandaises s’imposent 1-0 et rejoignent le Canada en tête du groupe E.

Lors du deuxième match de ce groupe E les Pays-Bas seront face aux Cameroun, au stade de la Hainaut de valenciennes et le Canada jouera la Nouvelle-Zélande le 15 juin prochain au stade des alpes à Grenoble.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

Bien que n’étant pas l’auteure du but de la rencontre, c’est l’attaquante néerlandaise
Leike Martens, qui a été élue « Joueuse du match »

Composition de départ

Nouvelle-Zélande : Nayler – Riley, Ergeg, Stott, Bott – Chance, White, Percival, Bowen, Hassett – Gregorius.

Pays-Bas : Van Veenendaal – Van Es, Bloodworth, Van der Gragt, Van Luteren – Van de Donk, Groenen, Spitse – Martens, Miedema, Van de Sanden.

Remplaçantes

Nouvelle-Zélande : Esson V. (G) Olla N. (G)  Cleverley D.  Duncan K.  Green A. Kete E. Longo A. Morton S.  Satchell P.  Skilton S. Stratford N. Wilkinson H.

Pays-Bas : Geurts L. (G)  Kop L. (G)  Beerensteyn L.  Jansen E. Jansen R.  Kaagman I.  Kerkdijk D.  Pelova V. Roord J. van der Most L. van Dongen M.

Résumé en images